pollution lumineuse, sauvons la nuit

Lundi 9 mars de 19h à 20h45 à La Bellevilloise, 19 rue Boyer à Paris, conférence Up Campus :

La lumière dans l’espace public est comme une évidence.

On se pose rarement la question de sa nécessité, de sa présence ou encore de son rôle.

Mais à l’heure où des études alertent sur l’impact de ces illuminations sur la biodiversité, l’environnement ou encore les rythmes biologiques, il est temps de reconsidérer son utilité.

La lumière a fait sa première apparition dans les villes au début du 18è siècle pour apaiser les peurs et réduire le taux de criminalité.

Près de deux siècle plus tard, cette innovation esthétique et rassurante a envahi nos espaces publics. Les routes, les affichages publicitaires, les arrêts de bus.

Au cours des 20 dernières années, la quantité de lumière émise par l’éclairage public a augmenté de 94% et chaque jour ce sont plus de 3,5 millions d’enseignes qui scintillent.

Mais si les villes s’illuminent, la nuit, elle, s’éteint.

Pour plus d’un tiers de l’humanité la Voie lactée n’est plus visible.

La faune et la flore pâtissent de ce manque de repère qui altère leurs reproductions et comportements.

L’Homme, n’est pas épargné non plus. Une forte intensité lumineuse va dérégler son horloge biologique, inhiber son sommeil et provoquer certaines maladies.

Et si, face à ce constat, on apprenait à éteindre la lumière ?

Lors de ce nouveau rendez-vous, le Mouvement UP vous éclairera sur les notions de pollution et d’empreinte lumineuse. Un voyage en clair-obscur pour sauver la nuit, gardienne de nos étoiles, de notre équilibre et de nos rêves.

 

Bénédicte

conférence sur l’alimentation

Mercredi 26 février de 8h30 à 9h30, à la Maison du Crowdfunding, 34 rue de Paradis à Paris, conférence organisée par Up Campus.

Nous mangeons pour faire fonctionner notre organisme, mais pas seulement !

Notre ventre, ce deuxième cerveau, est aussi étroitement lié à notre cœur et nos sentiments.

Ce que nous mangeons peut affecter nos émotions et, à l’inverse, nos émotions influent sur notre alimentation.

Qui n’a pas déjà craqué sur une tablette de chocolat, une pâtisserie ou un bon fromage en cas de stress ou coup de blues ?

Manger ces aliments entraîne une libération de sérotonine, agissant comme un antidépresseur naturel.

Mais un comportement alimentaire « de réconfort » peut également avoir des effets négatifs pour la santé.

Mêlant sciences, médecines alternatives et psychologie, ce nouvel événement du Mouvement UP organisé à La Maison de Crowdfunding vous donnera toutes les clés d’une alimentation saine et contrôlée pour plus de bien-être et de sérénité au quotidien.

S’inscrire ICI

 

Bénédicte

conférence Le futur de l’alimentation

Mercredi 19 février de 19h15 à 20h45, à La Bellevilloise, 21 rue Boyer à Paris, conférence organisée par UP CAMPUS

 

Suite aux scandales à répétition dans le secteur alimentaire, les individus font de plus en plus attention à la qualité de ce qu’ils mettent dans leur assiette.

Preuve en est, le succès de la marque « C’est qui le patron ?! » ou encore de l’application Yuka qui compte 14 millions d’utilisateurs dans le monde.

Pour s’adapter à la demande de ces consom’acteurs de plus en plus exigeants, les géants de la grande distribution, de l’agroalimentaire et de la restauration rivalisent d’initiatives en faveur d’une alimentation plus saine, plus équilibrée mais aussi plus vertueuse pour la planète.

Cette transition se révèle à la fois une opportunité et un défi pour la filière qui doit repenser son modèle d’un bout à l’autre de la chaîne.

Alors, comment les acteurs de l’alimentaire s’adaptent-ils pour répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de qualité, de traçabilité ou encore de bio ? Un vaste sujet à décrypter lors de cette nouvelle UP Conferences, organisée en partenariat avec le Groupe Up.

Pour s’inscrire : Cliquez ICI

 

Bénédicte

revue de lecture

Petite revue de lecture

Parmi les derniers livres sortis, Cuisinez les fanes, épluchures et herbes sauvages de Morgane Rey donne des recettes pour cuisiner Zéro Déchet.

Cuisinez les fanes, épluchures et herbes sauvages - M.Rey ...

Le désencombrement matériel, c’est parti ! de Valérie de Roguin permet de ranger, donner, se débarrasser de ce dont nous n’avons pas besoin, et par là-même d’alléger son esprit.

Entretenir sa maison au naturel, les recettes de la droguerie traditionnelle française, si on occulte le fait qu’il est édité par un fabricant de produits ménagers, est intéressant, avec de nombreuses recettes pour concocter soi-même ses produits ménagers avec des matières premières simples.

Ces ouvrages sont disponibles dans toutes les bonnes médiathèques dont celle de Colombes.

 

Bonne lecture

 

Bénédicte

une plateforme à idées vertes pour futurs élus

La start-up Fluicity a mis en place une plateforme afin de pouvoir soumettre ses idées pour répondre aux défis environnementaux, à destination de ceux qui se présentent aux prochaines élections municipales : vosidéesvertes

Chaque contributeur explique le problème auquel la solution proposée répond.

Les propositions seront transmises à la Convention citoyenne pour le climat.

 

Bénédicte

l’affaire du siècle

Que fait le gouvernement pour modifier radicalement la politique menée afin de lutter contre la dégradation du climat, engendrée par la pollution, et pour lutter contre la surconsommation, le transport des produits de consommation venant de pays lointains, la surproduction de biens de consommation, d’énergie, pour favoriser les énergies renouvelables… ?

L’affaire du siècle a décidé de mettre l’état face à ses responsabilités, car il s’agit de notre avenir à tous.

Une pétition est disponible sur leur site : https://laffairedusiecle.net/

 

Bénédicte