gelée de pommes

A titre indicatif :
3kg de pommes donnent un kg de jus (on ajoute donc 1kg de sucre)
Résultat : 4 pots 1/2

IMG_0164

Bien laver les pommes et le (ou les) citron(s). Le citron permet d’ajouter de la pectine et de l’acidité.
Couper les fruits en morceaux et les mettre a cuire avec la peau et les pépins. Ajouter un peu d’eau (a mi-hauteur des fruits), le but étant de pouvoir ensuite en extraire le jus.

IMG_0165
Passer les fruits cuits a la passoire (avec étamine si vous êtes patients…).

IMG_0167
Peser le jus obtenu et le remettre a cuire en y ajoutant le même poids en sucre. Le résultat est assez sucré, mais je ne suis pas sure que la gelée prenne si on met moins de sucre, d’où l’interêt du citron.
Laisser cuire en écumant jusqu’a obtention de la gélification souhaitée.

IMG_0169

C’est prêt!

Céline

brioche sicilienne (tous droits réservés à Silvia)

Je suis tellement fière d’avoir réussi pour la première fois une brioche digne de ce nom qu’il faut que je partage cet évènement et surtout la recette. Comme j’en discutais l’autre soir lors de la distribution de l’AMAP, j’avais fait plusieurs tentatives infructueuses dont une recette de kouglof qui s’est avéré un peu trop bourratif, ainsi que ce qui était censé être une brioche, mais avait pris davantage la forme d’un gros gâteau sucré sous mes doigts peu agiles.

Et là, grâce à Silvia de l’AMAP Bellefontaine et à une de ses recettes de brioche (la brioche sicilienne : cela en jette !), enfin, j’ai obtenu une brioche qui peut s’appeler brioche, moelleuse. Je pense que je dois la parfaire au niveau sucre (j’en ajouterai un peu pour mon prochain essai), mais c’est un détail. Et le tout sans Thermomix (parce que je n’en ai pas). J’ai utilisé un batteur à main avec des crochets à pétrir. Et, au final, ce n’était pas très long et pas très difficile.

En image, évidemment, mes petites brioches ne sont pas aussi jolies que celles de Silvia (il y en a deux qui sont tombées amoureuses pendant la cuisson, on dirait) :

Brioches (2)

Pour la recette, j’ai divisé toutes les quantités par deux, comme je voulais faire un test. Vous pouvez trouver la recette originale ici : https://amapbellefontaines.wordpress.com/2013/09/05/les-brioches-siciliennes-de-la-rentree/

Et à la place de la Manitoba, j’ai utilisé la farine T65 de la Ferme Sainte-Beuve (fournisseur officiel de bonnes farines à l’AMAP La Colombienne).

Je n’ai pas mis le miel ni la fleur d’oranger.

Voilà un petit rien qui va remplir mon cœur de joie pendant les deux prochains jours, chaque fois que je les verrai ou que je les croquerai.

Si vous aussi vous hésitez à vous lancer dans la brioche, allez-y sans crainte, celle-ci est simple et rapide à réaliser et elle ne nécessite pas énormément de temps de repos pour la pâte. En la préparant en milieu de journée, vous pourrez manger de la bonne brioche au goûter.

Bénédicte

crème pâtissière pralinée

Petite recette facile et rapide de crème pâtissière pralinée :

3 œufs

30g de farine

3 cuillères à soupe de sucre

1 pot de 200 g de pâte de noisettes praliné

½ litre de lait

 crème pralinée

Faire frémir le lait dans une casserole. Dans un bol, mélanger la farine, le sucre et les œufs et la pâte de noisettes praliné.

Puis verser peu à peu dans le lait tout en remuant au fouet, jusqu’à ce que la crème épaississe et devienne onctueuse.

Ajuster le goût en ajoutant le sucre nécessaire et bien mélanger.

Attendre que la crème refroidisse pour vous en servir, par exemple, pour fourrer des chouquettes.

Bénédicte

Carrot Cake

Voici la recette du Carrot Cake de Florence ou gâteau à la carotte, une recette sucrée, contre toute attente et dans laquelle on ne sent pas vraiment le goût de la carotte cuisinée habituellement.

Carrot cake

Pour 6 personnes :

3 œufs

175 g de farine

1 demi cuillère à café de sel

250 g de sucre semoule

1 sachet de levure chimique

80 g de noix

200 g de carottes

10 cl d’huile neutre

1 cuillère à café de cannelle

1 demi cuillère à café de noix de muscade

 

Préchauffer le four à 180°C. Eplucher et hacher grossièrement les carottes ou les passer dans un mixer.

Mélanger la levure, la farine, le sel et les épices. Casser grossièrement les noix.

Battre les œufs et le sucre semoule dans un saladier. Faire mousser le mélange. Rajouter deux cuillères à soupe d’eau chaude. Ajouter l’huile. Incorporer le mélange de farine, sel, épices, noix et carottes, petit à petit.

Beurrer un moule. Verser la préparation dedans.

Faire cuire pendant 55 minutes. Le gâteau doit être sec.

Il peut être glacé pour avoir l’apparence du Carrot Cake typique anglais ou américain.

Bénédicte

Gâteau aux noix

Préchauffer le four à 180° – recette très simple

500 gr de noix, 5 oeufs entiers, sucre mascobado 450 gr (conseillé 250 gr sinon trop sucré)

Passez les noix au mixeur, bien mélanger les oeufs et le sucre et y ajouter les noix.

Poser un papier sulfurisé au fond d’un moule à manqué de 24 cm pour être sûre que cela n’attache pas, verser le mélange puis mettre au four pendant 40 mn.

Garder quelques cerneaux entiers pour la déco.

Servir soit nature, soit avec une crème anglaise. On peut faire aussi un glaçage au café (un peu de café très fort mélangé à du sucre glace), la café va très bien avec les noix, mais la technique n’est pas toujours facile à maîtriser.

Danielle

La bonne compote de pommes à la vanille

Notre maraîcher, Ludovic, ne produit pas de pommes, mais il collabore avec un producteur de pommes et, depuis quelques semaines, nous avons la chance de trouver dans nos paniers de jolies petites pommes.

J’en ai fait de la compote. C’est facile et rapide. Voici la recette approximative :

Ingrédients :

8 ou 10 petites pommes

sucre

2 gousses de vanille

goussevanille

Si vous avez la chance de voyager vers les îles qui produisent la vanille (Guadeloupe, Martinique, Réunion, Madagascar etc.), n’oubliez pas de faire votre stock de gousses de vanille avant de partir. Vous les conserverez longtemps dans une boîte hermétique.

trognonpomme

Retirer les trognons de pommes avec cet instrument très pratique que l’on trouve dans tous les rayons dédiés à la cuisine.

Peler les pommes et les couper en petits quartiers. Les mettre dans une casserole à feu doux. Sectionner les gousses de vanille dans toute leur longueur, bien les ouvrir et les glisser au milieu des pommes. Les grains vont se libérer.

Mélanger régulièrement pour obtenir une compote avec plus ou moins de morceaux (plus vous laisserez sur le feu, plus cela compotera). Parsemer généreusement de sucre, selon votre goût.

Vous pouvez déguster tiède ou froid. C’est un délice.

Bénédicte

Le bon fondant au chocolat

Certains d’entre vous ont eu l’occasion de goûter mon fondant au chocolat et m’ont demandé la recette. La voici :

Pour 8 personnes,

300g de chocolat noir

6 oeufs

200g de sucre semoule

150g de beurre très mou

fondantchocolat

Je préchauffe mon four et dans un moule à manqué de 26 cm de diamètre, je mets mon beurre et le place dans le four pour le faire fondre. Attention à bien surveiller pour qu’il ne brûle pas. Cette manipulation m’évite de beurrer le moule par la suite.

Faire fondre le chocolat coupé en morceaux au micro-ondes (avec une ou deux cuillères à soupe d’eau) ou au bain-marie pour les plus courageux.

Casser 2 oeufs dans une terrine et ajouter quatre jaunes. Mettre les blancs dans une seconde terrine ou un cul-de-poule.

Ajouter le sucre aux jaunes d’oeufs et fouetter jusqu’à faire blanchir et tripler de volume. Incorporer alors le chocolat fondu en tournant à la spatule et le beurre jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Fouetter les blancs en neige pas trop ferme et les incorporer à la préparation en la soulevant délicatement avec une spatule souple et non en la tournant pour ne pas casser les blancs.

Verser la pâte dans le moule et laisser cuire 35 minutes. Laisser reposer dix minutes avant de démouler. Vous pouvez servir tiède ou froid, avec un coulis de fruits rouges ou une sauce à la vanille.

Bénédicte