mangeons des cornichons français

Récemment, j’ai été estomaquée en apprenant que les cornichons des célèbres marques vendues dans nos commerces (Amora, Maille… pour ne citer qu’eux) proviennent, en fait, d’Inde.

Moi qui suis une bonne consommatrice de cornichons (les petits croquants ou les gros aigre-doux), jamais je n’avais imaginé qu’ils ne soient pas cultivés en France, en achetant ces marques qui étaient, à l’origine, des marques françaises.

Ce soir, France 5 propose un reportage sur les cornichons et les marques qui se gardent bien d’indiquer sur les bocaux la provenance indienne de ce « petit vert ».

Depuis, quelques semaines, je me suis fixée l’objectif de ne plus acheter que du cornichon français pour éviter la surproduction de CO2 via le transport des précieux bocaux.

Quelques marques ont continué ou repris la production de cornichons sur le territoire français et c’est celles-là que j’ai décidé de privilégier, dans la mesure où la France fut jadis productrice de cornichons avec un savoir-faire qu’il est important de mettre en avant de nouveau pour, à la fois, lutter contre la production de CO2 et pour favoriser l’emploi et donc l’économie française.

Etape suivante : acheter des cornichons sur les marchés et les mettre moi-même en bocaux. Encore faut-il trouver des cornichons (de préférence sans pesticides) sur les marchés, ce qui n’est pas gagné.

Si vous avez des recettes pour faire ses propres cornichons en bocaux, n’hésitez pas à les mettre en commentaire.

 

Bénédicte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s