le projet Offgrid

Samedi 28 mai, après l’atelier de La Plume en question à la Recyclerie, j’avais rendez-vous pour une réunion hors norme. Dans un appartement du vingtième arrondissement de Paris, nous étions trente à quarante personnes, je ne sais pas bien, pour une rencontre avec Offgrid.

J’avais prévu que cela durerait une heure ou deux, alors quand Jérémy m’a annoncé que la réunion s’achèverait à 20 h, j’ai cru à une blague.

Offgrid, qu’est-ce que c’est ? C’est une organisation qui envisage de mener à la création de communautés. Sur leur site, ils parlent d’incubateur et de réseau de communautés autonomes et résilientes.

C’est encore le début de l’aventure et c’est pourquoi il était particulièrement intéressant de voir comment ce type de projet se construit au départ.

Toutes les personnes qui étaient présentes sont dans une envie d’autre chose, par rapport à ce que la société propose actuellement. Quand nous répétons dans ce blog que quelque chose est en train de changer, c’est donc une réalité qui prend la forme de ce genre d’initiatives. On en voit d’autres dans le blog, mais celle-ci est d’envergure.

Une communauté, cela peut faire penser à un truc des années 70 avec des babas cool pieds nus qui fument des joints et vont traire les chèvres. Vous avez vu le film Les babas cool (sinon, il faut vite le voir) ? Ce n’est pas tout à fait cela qu’Offgrid propose.

Chacune des personnes présentes a des attentes qui ne sont pas forcément celles de son voisin, mais la communauté se regroupe sur un état d’esprit et sur la volonté de vivre autrement, de changer les choses.

Cela provient d’un sentiment de ne pas être bien dans la société telle qu’elle se présente aujourd’hui, un sentiment d’agression de la part de la société, le racisme, l’ostracisme, l’homophobie, mais aussi l’exploitation animale, la pollution, la surconsommation, le système bancaire, la monétisation des produits…

C’est assez large. Mais chacun peut y piocher ce qui est important pour lui, afin de s’inscrire dans une communauté.

Au cours de l’après-midi, pendant un atelier, chacun a pu dire ce qui serait important, voire indispensable, pour « sa » communauté : la création d’un lieu de transmission des savoirs, des fablabs ou des ateliers DIY, des écoles alternatives, des lieux d’éveil ou de conscience, une propriété collective, des moments de célébration collectifs, de la permaculture, un système de monnaie locale, une autonomie énergétique, une économie basée sur le don, une autonomie alimentaire…

Pour certains, il était impératif que ce soit dans Paris, pour d’autres que ce soit à 1 h de Paris et pour d’autres encore, que ce soit dans l’Est de la France ou au Sud de la Loire. Avec tout cela, Offgrid réunirait finalement plusieurs communautés, un peu à la façon des Colibris et leurs Oasis : http://www.colibris-lemouvement.org/

Pour Fred, la différence avec le mouvement des Colibris, c’est que Colibris est national et Offgrid en Ile de France.

Après l’atelier, la discussion a porté sur la gouvernance et la charte en construction.

Je vous donne quelques extraits de la charte :

viser l’autonomie et l’autosuffisance matérielle et énergétique, protéger l’environnement, favoriser l’équité, voir l’autre comme un allié, s’affranchir du pouvoir de l’argent, se réapproprier les techniques, se rendre la vie simple et belle, respecter la laïcité, être responsable de soi-même, créer des communs, ne pas investir le futur davantage que le présent…

Comment pourrait-on ne pas être d’accord avec tout ce positivisme et cette belle énergie ?

Maintenant, il reste encore à mettre tout cela en place et à créer ces communautés, dans la pratique.

Si vous êtes intrigués, si vous souhaitez en savoir plus ou si vous voulez participer à la réalisation de ce beau projet, n’hésitez pas à vous joindre à une de leurs réunions.

On y est bien accueilli et cela se passe dans une ambiance de bienveillance et de convivialité générale.

Bénédicte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s