mon papier essuie-tout et moi

Mon papier essuie-tout et moi, nous sommes quasiment collés l’un à l’autre. Une petite goutte d’eau ou d’huile sur le plan de travail, hop, un coup de « SOPA… » (cette fameuse marque qui est passé dans le langage courant à la place d' »essuie-tout » comme « Frigo » a pris la place de « réfrigérateur »).

essuie-tout

Plus de serviette de table, hop, une feuille ou deux de papier essuie-tout. C’est super ! Plus besoin de laver les serviettes en tissu, de les repasser.

Il m’arrive même d’en utiliser pour mettre mes épluchures de légumes ou de fruits, c’est pour dire, mais je recycle dans mon lombricomposteur (voir l’article sur le lombricomposteur en 2013 ; entre parenthèse, mes vers sont toujours en grande forme et me donnent toujours du bon compost), histoire de me donner une demi bonne conscience.

De temps en temps, il me vient en tête que cela fait quand même beaucoup de papier. Mais cette pensée, je ne sais pas pourquoi, traverse mon cerveau pendant 1s et je n’y pense plus, jusqu’à la prochaine fois. Une pensée qui ne s’accroche pas.

Et puis, récemment, je ne sais plus combien de feuilles de papier essuie-tout j’avais utilisées dans la journée qui n’était pas encore terminée, j’ai trouvé que j’en utilisais beaucoup. La pensée s’est faite plus tenace et je me suis dit que j’abusais quand même. Alors que j’écris des billets en veux-tu-en-voilà sur ce blog pour expliquer comment consommer mieux, je suis la première à ne pas suivre mes conseils. En poussant la réflexion, je me suis demandée comment on faisait avant, sans le papier essuie-tout… en ces temps très anciens, il y a quoi… vingt ans ? Trente ans ? L’âge de pierre…

eponge

Eponge, serviette en coton qu’on passe en machine, une assiette pour mettre ses épluchures… Ce n’est pas le bout du monde.

Du coup, j’ai décidé de faire une opération « stop SOPAL… » pour moi-même à la maison. Le but du jeu, c’est de stopper ce réflexe de tendre la main vers le papier à chaque instant.

Je devrais aussi arrêter l’utilisation des mouchoirs en papier pour revenir aux mouchoirs en tissu, mais là, psychologiquement, je ne suis pas encore prête du tout du tout.

Et vous, comment consommez-vous le papier au quotidien ?

 

Bénédicte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s