le rutabaga

rutabaga

Dans nos paniers cette semaine, une « nouveauté ancienne » : le rutabaga.

Inédit pour moi : première fois que je goûte à ce légume d’un autre temps. Cela ressemble à un gros navet. Normal, puisqu’il appartient à la même famille, mais son goût de navet est très léger.

On peut le cuisiner en gratin, par exemple, ou dans un plat en mélange avec des pommes de terre. Je l’ai mis dans ma potée avec le chou et quelques carottes que nous avons eus à l’AMAP. Quelques lardons et hop, c’est prêt !

Le rutabaga est victime, malgré lui, d’une mauvaise réputation due au fait qu’il était un aliment trop récurrent pendant la seconde guerre mondiale. Pourtant, sa consommation régulière serait corrélée à une fréquence moins élevée de cancer.

Alors, réhabilitons le rutabaga et tous ces légumes anciens qui nous font du bien et diversifient notre alimentation ! Nous ne sommes pas des standards, alors pourquoi manger des produits standards ?

Bénédicte

Une réflexion sur “le rutabaga

  1. Tout à fait d’accord avec Bénédicte !
    J’ai testé ce week-end la poelée de rutabagas revenue avec un oignon, déglacée au vin blanc, puis une touche de miel pour adoucir le tout…c’était délicieux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s