comment consommons-nous ? / Partie 5 : la chasse aux emballages

Cette question ne se pose pas à l’AMAP où nous n’avons pas d’emballage superflu dans notre panier. C’est une question qui touche la grande distribution bien évidemment. C’est elle qui nous vend ces yaourts emballés dans des cartonnettes, ces tubes de dentifrices dans un emballage en carton également etc.

emballage

Cet article m’embarrasse davantage que les précédents, je dois bien l’avouer, car, en tant que consommatrice, j’ai beau chercher, je ne parviens pas à croire que je peux influencer quoi que ce soit.

C’est vers nous, consommateurs, que l’on se tourne pour nous demander de ne pas acheter de produits qui sont sur-emballés. C’est nous, consommateurs, que l’on sollicite pour nous demander de trier nos emballages dans la poubelle jaune, le verre dans la poubelle verte etc. Et, c’est encore nous consommateurs que l’on taxe pour l’augmentation du traitement des déchets dans la commune.

Alors, ce serait à moi, consommatrice, pour payer moins de taxe, pour passer moins de temps à trier, de ne plus acheter ces yaourts que j’adore, de ne plus utiliser ce dentifrice qui dépose un film sur mes dents qui fait que j’ai cette sensation de dents propres toute la journée (je vous donnerai le nom de la marque si vous voulez).

tri sélectif

J’aimerais vouloir le croire mais je ne pense pas avoir autant d’influence que cela pour que ma marque de yaourts préférée réalise que je n’achète plus ses yaourts parce qu’il y a trop d’emballage. Il faudrait bien sûr une manifestation de grande envergure. On parle déjà de ces problèmes d’emballage, mais personnellement, je n’ai pas vu beaucoup de changements dans mon supermarché.

Vous me direz : tu n’as qu’à faire tes yaourts toi-même et vous avez raison. Ce serait une bonne alternative. D’autant que j’ai dit dans un article précédent que ces marques tendent à vouloir nous faire consommer plus. Mais, moi, je les aime bien ces yaourts. Alors que faire ?

L’idée de taxer ces industriels dont on retrouve les emballages dans nos poubelles ne pourrait-elle être plus efficace ? Au lieu de taxer totalement les habitants de la commune, on taxerait, en partie, les industriels au nombre de leurs emballages retrouvés au niveau du tri. Plus d’emballage de yaourts D…, ils paieront plus de taxe que les yaourts Mamie…

recyclage emballageJ’aime assez bien cette idée et la mesure pourrait avoir un effet beaucoup plus rapide que si je n’achète plus les yaourts Mamie…

Qu’en pensez-vous ?

Et pourquoi ne pas appliquer cette mesure aux prospectus publicitaires des hypermarchés et autres enseignes ? Il en avait été question pendant un moment, mais l’idée n’a pas fait long feu, semble-t-il, et malgré le « Stop Pub » que j’ai demandé à la mairie de Colombes et que j’ai collé fièrement sur ma boîte à lettres, je continue à recevoir ces prospectus qui partent illico-presto à la poubelle.

Selon vous, quelles mesures pourraient amener les industriels à moins nous encombrer avec leurs cartons ?

Bénédicte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s