comment consommons nous ? / Partie 1 : le bookcrossing

il y a un sujet qui revient régulièrement à l’AMAP et qui est l’une des préoccupations principales de l’amapien et une des raisons même pour laquelle on souhaite faire partie d’une AMAP : comment consommons-nous ?

Nous le voyons actuellement dans les médias et partout autour de nous : nous sommes de plus en plus préoccupés par ce que nous consommons et la manière dont nous consommons.

Il ne s’agit pas ici de culpabiliser tout le monde ou de s’auto-culpabiliser, mais nous pouvons chacun essayer de pousser un peu cette réflexion, d’échanger sur ce thème et de partager des astuces que nous utiliserons ou pas, selon nos envies, afin de consommer plus conformément à notre personnalité.

L’article précédent faisait état de la gestion des déchets et c’est évidemment lié à notre manière de consommer.

Sur le même thème, je souhaitais parler de ce que l’on nomme, en anglais, le bookcrossing. Le principe est simple : il s’agit de faire circuler des livres.

bookcrossing

Comment ?

Il y a plusieurs possibilités. La plus classique, c’est de laisser le livre sur un banc dans un parc, dans un bus. Attention à ne pas le laisser dehors par temps de pluie, bien sûr.

Il existe aussi des lieux dédiés qui permettent de mettre à disposition ses livres et de pouvoir récupérer des ouvrages. On les trouve sur le site de Circul’livre : http://circul-livre.blogspirit.com/ qui promeut la lecture partagée.

La RATP a aussi mis en place une station expérimentale boulevard Diderot, afin de laisser un livre à destination d’un prochain lecteur.

Très intéressée par cela, j’ai écrit à la mairie de Colombes, afin de savoir s’il existait ce genre d’initiative dans notre belle commune. Aussi, la médiathèque m’a contactée pour m’indiquer qu’il y a ce qu’ils appellent une boîte à dons mise à disposition de tous, à l’entrée de la médiathèque Jacques Prévert (puisque c’est celle près de chez moi). A mon avis, le dispositif est encore trop mal connu et il faut avoir la démarche d’aller jusque-là pour en être informé, ce qui n’est pas toujours le cas pour les personnes qui ont le plus de mal à accéder à la culture. Vous pouvez donc y déposer vos livres et en prendre d’autres, sans même être inscrit à la médiathèque et le tout gratuitement.

A vous ensuite de continuer à faire circuler le livre une fois que vous l’aurez lu.

Si vous avez des livres qui vous encombrent et dont vous ne voulez plus, ne les jetez pas donc.

Une autre solution est de les donner aux écoles.

Colombes a mis en place une autre initiative mais qui n’est pas gratuite celle-là : Broc’aux livres. Des particuliers et les médiathèques de la ville y vendent, à moindre coût, des livres sortis des collections, des disques, des DVD, des CD. Cela a lieu une fois par an vers le mois d’octobre. L’édition de cette année étant passée, il faudra attendre l’an prochain.

Nous avons tendance parfois à mettre à la poubelle un peu rapidement ce qui nous encombre sans penser que ce que nous jetons peut avoir de la valeur pour quelqu’un d’autre qui en fera bon usage.

Partage et culture sont les maîtres mots du bookcrossing et nous pouvons tous imaginer la joie que c’est de savoir que quelqu’un va passer un bon moment de lecture grâce à un livre que nous avons laissé là, pour cette personne que nous ne connaissons pas et qui ne nous connaît pas…

Bénédicte

 

 

 

 

Une réflexion sur “comment consommons nous ? / Partie 1 : le bookcrossing

  1. Pour ma part je suis adepte de la bibliothèque, qui est à mon sens le meilleur circuĺ livre . Nous faisons également une circulation familiale des livres à chaque fois que nous avons des déjeuners familiaux car on se raconte ce qui nous a plu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s